Détox holistique pour équilibrer les hormones

Quiconque cherche à équilibrer ses hormones a déjà essayé un régime (ou peut-être 5) pour les aider à se remettre sur la bonne voie. Cependant, l’équilibre entre vos hormones et le régime alimentaire seul ne vous donnera peut-être pas les résultats dont vous avez vraiment besoin. C’est là qu’une cure de désintoxication de façon holistique (équilibre corps-esprit) entre en jeu !

Très souvent, dans ma pratique de naturopathe, je recommande aux femmes de se désintoxiquer si elles souffrent d’acné, de maux de tête hormonaux, de symptômes à dominance d’œstrogènes, de troubles thyroïdiens ou d’autres signes d’un déséquilibre hormonal. Il peut également être utile de soutenir l’ensemble de votre système de désintoxication des mois avant d’essayer de concevoir.

Téléchargez ici le Programme de démarrage 7 jours détox pour un rééquilibrage hormonal
Abonnez-vous à la Newsletter et recevez le ebook gratuits de toutes les recettes de votre programme de démarrage détox

Comment savoir si vous avez besoin d’une cure de désintoxication hormonale ?

Si vous ressentez l’un des symptômes suivants, il serait peut-être avantageux d’appuyer sur le bouton de réinitialisation de votre corps et de créer un peu plus d’harmonie hormonale interne :

– Baisse d’énergie

– Sautes d’humeur, dépression, anxiété, irritabilité, larmoiement

– Périodes douloureuses, lourdes ou irrégulières

– Sensibilité des seins

– Ballonnements

– Acné, éruptions cutanées, peau sèche

– Gain de poids

– Faible libido

– Sécheresse vaginale

– Bouffées de chaleur et sueurs nocturnes

– Infertilité ou fausse couche

– Kystes ovariens ou fibromes utérins

– Endométriose

– Chute de cheveux ou excès de poils

– Douleurs musculaires, douleurs articulaires

– Œstrogène dominant

Comment une désintoxication équilibre-t-elle les hormones ?

En soutenant le foie et d’autres organes d’élimination, votre corps peut excréter efficacement les hormones en excès, les déchets métaboliques et les toxines environnementales.

Quand les gens disent : « Tu devrais désintoxiquer » ou « Je désintoxique » qu’est-ce que cela signifie vraiment ?

Le plus souvent, ce que nous, en naturopathie et médecine fonctionnelle, faisons référence lorsque nous disons « détox », ce n’est pas seulement la réduction des toxines entrantes, mais aussi le processus physiologique de base du corps consistant à métaboliser les produits chimiques, les hormones, les substances toxiques et d’autres composés environnementaux en une substance moins toxique.

Le principe de base est de soutenir vos organes d’élimination, ces organes qui détoxifient et éliminent les déchets du corps, ce qu’on appelle aussi les émonctoires – foie, reins, intestin, système lymphatique, poumons, peau et glandes sudoripares.

En fait, la détoxification est une période pendant laquelle vous cessez de prendre des aliments, des boissons ou des drogues malsains ou nocifs pour votre corps pendant une certaine période, afin d’améliorer votre santé de façon optimale.

Cette notion se concentre beaucoup sur ce que nous consommons, mais faire une désintoxication holistique implique plus que de la nourriture – elle doit également tenir compte de la réduction des expositions environnementales, de la réduction du stress et de l’amélioration des voies d’élimination naturelles de votre corps.

Comment faire une désintoxication holistique pour équilibrer les hormones :

Il faut adopter une approche en trois étapes, qui comprend un style de vie et de qualité complété par une supplémentation. C’est le moyen le plus efficace pour ma part afin de réinitialiser les hormones et éliminer les symptômes gênants comme le brouillard cérébral, les ballonnements et les problèmes de règles.

Mangez et buvez ceci :

Il est important de se concentrer beaucoup plus sur les aliments qui aideront à soutenir notre corps et nos hormones.

Légumes : 3-6 tasses par jour est le minimum. Optez pour des légumes verts, ainsi que des betteraves, des carottes, de l’ail, des oignons, du brocoli et des artichauts.

Protéines : Votre foie a besoin de protéines pour exécuter ces puissantes voies de désintoxication. Mangez de la viande biologique, des œufs élevés au pâturage, ou si vous ne mangez pas de viande, concentrez-vous sur vos légumineuses, noix et graines.

Graisses saines : Avocat, huile d’olive pressée à froid, huile de noix de coco, huile de noix de macadamia, olives, etc. Garder votre glycémie équilibrée et fournir à votre corps le carburant dont il a besoin pour créer des hormones est la raison pour laquelle les graisses saines sont cruciales pour votre santé.

Eau : La règle de base consiste à augmenter votre consommation d’eau d’environ un demi litre supplémentaire par jour pendant une cure de désintoxication.

NE PAS manger, ni boire :

Sucre : Il augmente l’inflammation, perturbe la glycémie, stresse vos hormones et crée une dépendance… ce qui est une bonne raison de l’abandonner !

Alcool : Vous saviez probablement que l’on allait y venir, mais oui, pas d’alcool pendant que vous montrez de l’amour à votre foie. Faites une pause à votre consommation d’alcool et aux autres toxines… croyez-moi, vous serez heureuses de l’avoir fait.

Graisses inflammatoires : Vous construisez des hormones à partir de la graisse, donc si vous voulez des hormones au top, vous ne pouvez pas manger ces graisses dites saturées.

Ces graisses impactent les hormones et affaiblissent le système immunitaire. Laissez-les de côté !

Aliments perturbant les hormones : Soja, produits laitiers, blé, maïs et toutes les céréales contenant du gluten.

Suppléments de désintoxication de haute qualité :

Les suppléments spécifiques d’une detox soutiennent la fonction naturelle du corps. Un supplément de désintoxication de qualité devrait contenir des antioxydants comme le glutathion, le thé vert et l’acide alpha-lipoïque. Il devrait également fournir des nutriments pour soutenir toutes les phases de détoxification, y compris les acides aminés, les vitamines B, le chardon-Marie et la vitamine C. Et enfin, les protéines sont absolument essentielles ! Cela est souvent omis dans la plupart des suppléments, mais le foie ne peut pas faire son travail sans protéines de qualité.

Assurez-vous que si vous utilisez un supplément de désintoxication, il est sans gluten, sans OGM et ne contient pas de sucre, de graisses hydrogénées ou de colorant alimentaire.

Eliminer les toxines :

Vérifiez vos produits de nettoyage, lotions, rouges à lèvres, vernis à ongles et autres produits de beauté. Les parabènes, le formaldéhyde et les parfums synthétiques sont une poignée des produits chimiques perturbateurs hormonaux trouvés dans les produits de beauté ordinaires.

Bouger son corps :

Faites de l’exercice, transpirez et amusez-vous ! On ne le répètera jamais assez Le mouvement fera bouger votre système lymphatique, votre sang coulera et la sueur fera sortir les déchets de votre corps. Faites environ 30 minutes d’exercices par jour avec 2-3 jours de sport intense, 2 jours de musculation et 2-3 jours de yoga / exercice corps-esprit.

Obtenir du soutien :

Le fait d’avoir un ami pour vous accompagner dans votre désintoxication ou de faire partie d’un groupe vous aidera à obtenir le soutien dont vous avez besoin et vous tiendra responsable. Pour les femmes, ressentir le soutien des autres et avoir un groupe sur lequel vous pouvez compter fait des merveilles pour vos hormones.

Méditer :

Prenez 5 minutes chaque matin pour vous connecter à votre souffle, votre corps et vos pensées. Permettez à ces pensées qui ne vous servent plus d’être libérées et définissez vos intentions pour la journée. Incorporez la respiration consciente pour engager l’aspect «repos et digestion» du système nerveux.

Respirer profondément :

Visez 50 à 100 respirations purifiantes… comme si vous souffliez des bulles. Réglez une alarme pour reprendre ces respirations toutes les heures ou au début et à la fin de chaque journée. Cela détendra votre esprit et aidera vos poumons à libérer les déchets métaboliques.

Lâcher prise :

Laissez ces émotions couler… et laissez-les partir ! Notez vos pensées, sans jugement, et laissez-les simplement être libérées dans le processus. Gardez un cahier à côté de votre lit et videz vos pensées avant de vous coucher.

Dormir :

Faites 8 heures (ou plus) de sommeil chaque nuit pendant votre désintoxication. Le sommeil est le moment où vous récupérez, réparez et restaurez le corps pour le lendemain. C’est aussi un moment important pour que votre mélatonine et votre hormone de croissance fassent leur travail, alors faites du sommeil une priorité.

Visualisation :

Fermez simplement les yeux, réfléchissez à vos objectifs, puis imaginez ce que cela fait d’atteindre ces objectifs. Que ressentirez-vous ? À quoi ressemblera votre vie ?

Cette pratique vous aidera non seulement à rester motivée, mais elle diminuera également votre stress et vous aidera à vous organiser – 2 petites choses que vos hormones adorent !

J’espère que cet article vous aura interessée, n’hésitez pas à laisser des commentaires ou poser des questions, je me ferais un plaisir d’y répondre.

N’oubliez pas de suivre Quotidien Wellness sur les réseaux sociaux InstagramFacebook et Twitter pour rester informer des nouveautés.

Publicités

Laisser un commentaire